Projets 2022-2023

Plusieurs projets tutorés 2022-2023 recrutent...

Projets tutorés collectifs 2022-2023 : le CERES recrute des volontaires !

Plusieurs projets tutorés 2022-2023 recrutent des volontaires. Etudiantes et étudiants de toutes les disciplines y sont bienvenus !

 

Projet Réduction de l’impact environnemental (CO2 et éventuellement autre) de la consommation alimentaire au Pôt

Nous avons lancé un projet tutoré du CERES sur l’impact environnemental du Pôt et nous sommes à la recherche d’autres volontaires motivé.e.s pour rejoindre le projet.

Le projet consisterait d’abord à comprendre les freins à la limitation de consommation de viande. Puis, il s’agirait de créer une communication ciblée au Pôt permettant une réduction de l’impact environnemental (CO2, et éventuellement autres) de la consommation alimentaire au Pôt, via la réduction de la consommation viande notamment.

Le projet n’est cependant pas arrêté et peut être amené à évoluer selon tes idées et motivations si tu nous rejoins !

Si tu es intéressé.e ou as une (ou plein de) questions, contacte-nous ! (clemence.pichon ens.psl.eu & noe.clavier ens.psl.eu)

Clémence et Noé

 

 

Projet "Forum de la transition : cycle de débats sur les transformations écologique et sociale", en partenariat avec l’institut Veblen

Le cycle est le fruit d’un partenariat entre le CERES et l’institut Veblen. Pour l’Institut Veblen il s’agit de contribuer au débat public et de mettre en débat les thèmes traités dans certaines de ses publications, notamment la revue trimestrielle L’Economie politique, co-éditée avec le magazine Alternatives économiques, et dont l’Institut Veblen assure la rédaction en chef.

Le format envisagé :  des tables-rondes régulières (par exemple 4 fois par ans) organisées en début de soirée (18h-20h), avec 3-4 intervenant(e)s, animées par l’Institut Veblen ou par un(e) journaliste. Le cycle pourrait débuter à l’automne à l’occasion de la publication du numéro d’automne de l’Economie politique.

Plusieurs formes d’implication étudiante peuvent être envisagées :

- En amont, chaque thème annoncé peut faire l’objet d’un projet étudiant (à définir : rédaction d’un texte sur la base des entretiens ou des lectures, aide à la réalisation d’une interview pour la revue l’Economie politique en lien avec le projet, une interview de deux minutes avec un auteur ou un intervenant pour la promo du numéro et du débat sur les réseaux sociaux, la réalisation d’un podcast…).

- Pendant l’événement, par exemple un premier temps d’échange réservé aux étudiants (le “quart d’heure”), un premier commentaire voire une intervention ou une coanimation dans le cadre de la table-ronde.

- En aval, des compte-rendu des débats peuvent être publiés dans la revue l’Economie politique et sur les sites des organisations partenaires ou une interview de deux minutes d’un intervenant.

 

Premières séances proposées :

Décembre 2022 : « Quelle fiscalité pour une transition écologique juste ? »

Février 2023 « La pensée économique face à la crise écologique »

Mars 2023 « La politique énergétique à l’heure des choix »,

Avril 2023 : « Faut-il avoir peur des éoliennes ?

Juin 2023 : « Faut-il mettre un prix sur la nature ? »

Plus d’informations dans le document "Projet Forum de la transition", attaché à cette page.

Contactez Marc Fleurbaey ou Marine Fauché pour plus d’informations.

 

Projet "Aquaponie"

Nous cherchons des étudiant.e.s motivé.e.s (aucune compétence précise n’est nécessaire) pour découvrir ensemble l’aquaponie, qui permet d’élever des poissons en aquarium tout en faisant pousser des plantes. D’un aquarium dans le salon à de véritables fermes aquaponiques, toutes les échelles existent ! L’aquaponie est un hybride issu du croisement de l’aquaculture, ou l’élevage de poissons en bassins, et de l’hydroponie, une technique de culture hors-sol qui utilise l’eau comme média de circulation des nutriments. L’avantage d’allier les deux techniques, c’est qu’on peut produire poissons, fruits et légumes sans rien ajouter au système : les poissons produisent des déchets transformés par des bactéries en nutriments pour les plantes, dont les déchets eux-mêmes alimentent des insectes… qui alimentent les poissons ! Un beau cycle qui montre bien comment un écosystème, s’il est en équilibre, n’a besoin d’aucune aide. La FAO (Food and Agriculture Organisation), agence de l’ONU qui lutte contre la faim dans le monde, s’intéresse à cette technique qui permet, en économisant les ressources (moins d’eau, moins de sol, aucun engrais autre que ce que fournit le système), de produire rapidement une nourriture (poissons, fruits et légumes) de qualité. Seul bémol : le montage d’un système aquaponique est complexe et demande une bonne compréhension de l’élevage des poissons, de l’horticulture et de la gestion d’un bassin à pompes… Notre but serait d’étudier les grands principes de l’aquaponie, puis de monter un petit aquarium expérimental dans un recoin de l’Ecole et d’en étudier l’évolution. A terme, cette compréhension pourrait permettre à des ONG de mettre en place sur le terrain des systèmes simples d’usage et polyvalents, mais aussi plus largement de comprendre le fonctionnement d’un écosystème en équilibre, les interactions entre espèces ou encore différents processus de transformation des déchets en nutriments.

L’université de Greenwich a mis en libre accès un cours complet sur l’aquaponie, de la théorie à la pratique, et offre toutes les ressources dont nous pourrions avoir besoin. Il ne nous manque que des volontaires  !
Contactez-moi sur adelaide.subts ens.psl.eu

Contactez Adélaïde Subts : adelaide.subts ens.psl.eu

 

 

Projet "Etude des impacts environnementaux de l’ENS"

Depuis 2020, le CERES encadre un groupe d’étudiant.e.s - soutenu par dimENSion durable - sur un projet d’étude d’impact environnemental en lien avec le fonctionnement de l’École. En 2020, les étudiants avaient réalisé le Bilan carbone complet de l’École, avec l’aide d’un cabinet de conseil, soutenu par la direction. L’objectif pédagogique du projet est de permettre aux étudiant-e-s d’appliquer une démarche scientifique (au sens large) aux questions environnementales, d’apprendre des concepts et méthodes, et de se former en pratique à l’interdisciplinarité.

Pistes d’études pour 2022-2023 :

- Étude prospective sur l’adaptation de l’École aux futurs besoins en eau (connaitre la consommation d’eau de l’ENS, objectifs de consommation en fonction des données scientifiques climatiques, rejets toxiques…)

- Enquête prospective sur les habitudes de déplacements et co-construction de solutions adaptées à chaque communauté à mettre en place 

- Étude d’empreinte biodiversité selon le Global Biodiversity Score

Plus d’informations dans le document attaché à cette page "Projet Etude des impacts environnementaux de l’ENS"

Contact

CERES

■ Adresse postale
CERES
École Normale supérieure
45 rue d’Ulm
F-75230 Paris cedex 05

■ Direction
Alessandra Giannini, Marc Fleurbaey

■  Reponsable pédagogique

2022-2023 : Marine Fauche : marine.fauche[at]cefe.cnrs.fr

2020-22 : Gaëlle Ronsin - gaelle.ronsin[at]gmail.com

■ Administration
Ouissem Trabelsi et Micheline Rialet

Plan